Installé en région parisienne, Aurélien Frayssinhes y vit sa passion pour les arts.
Après avoir commencé par la création de marionnettes, pour le spectacle vivant, l’audiovisuel, il se dirige par la suite vers l’artisanat du sabre japonais.

Katana Kesakouro

Ci-dessus, nouvelle monture pour une lame ancienne, province de Mino.
Laque en urushi, reliefs donnés par yoshinogami (papier de riz) et poudre de pierre de polissage.

Plus bas, les différentes étapes du polissage d’une lame…

Tanto-blog-Kesakouro

Découvrez le site internet de cet artisan du sabre japonais

Cela pourrait vous intéresser… ou découvrir la terminologie autour du katana