Formation

Daniel LifermannNé en 1950, Daniel LIFERMANN étudie la flûte traversière avec Fernand CARATGÉ à l’École Normale de Musique de Paris (1970-1974). Lors d’un voyage au Japon en 1983 il s’initie au shakuhachi.
Dès son retour en France, il étudie avec Franck NOÊL, ancien élève de Katsuya YOKOYAMA.
En 1989, il rencontre Yoshikazu IWAMOTO (lui-même disciple de Katsuya YOKOYAMA) dont il recevra l’enseignement jusqu’en 1997.
Daniel LIFERMANN a également étudié avec Gunnar JINMEI LINDER (élève de Goro YAMAGUCHI, trésor national vivant)
En 2000 il devient disciple de Teruhisa FUKUDA (élève de Kohachiro MIYATA) avec lequel il organise régulièrement des stages intensifs.
En 2008 il reçoit de Teruhisa FUKUDA le diplôme de Dai Shihan (grand maître) ainsi que le nom SEI SOKU (“souffle de sagesse”).

Enseignement et transmission

À partir de 1988, Daniel LIFERMANN enseigne le shakuhachi et, en 1994 il fonde avec quelques élèves l’association La Voie du Bambou, dont le but est la pratique et la diffusion du shakuhachi.
Il travaille alors sans relâche à transmettre ce qu’il a reçu des différents maîtres avec lesquels il a étudié.
Considérant que “la Tradition n’est ni le fruit du passé ni celui du futur mais un temps prophétique qui plonge dans l’intemporel et s’incarne dans l’instant (Annick de Souzenelle, Le symbolisme du corps humain), Daniel LIFERMANN ouvre son champ d’investigation aux créations contemporaines.

Exploration de l’univers sonore

Daniel Lifermann poursuit des recherches sur l’action du son sur le corps, notamment la relaxation sonore à l’aide de diapasons thérapeutiques.

Shakuhachi La Voie du Bambou